top
ciné-club
« Le cinéma de Papa est mort. Nous croyons au nouveau cinéma »
Hansjürgen Pohland et le Manifeste d’Oberhausen

Rétrospective avril-juin 2019

« Ce fut une explosion qui était devenue inévitable », raconte l’historien du cinéma Ulrich Gregor à propos du 28 février 1962. Ce jour-là, le jeune réalisateur et producteur allemand Hansjürgen Pohland profite du Festival du court métrage d’Oberhausen pour publier un manifeste intitulé « Le cinéma de Papa est mort » avec Alexander Kluge, Herbert Vesely, Wolf Wirth et bien d’autres. Ces jeunes professionnels du cinéma réclament une rupture avec les conditions de production de l’époque, pour sortir le secteur de la léthargie et préparer la naissance d’un nouveau cinéma allemand sur le modèle du cinéma d’auteur de la Nouvelle Vague en France. Rassemblant des longs et courts métrages pour certains inédits en France, ce ciné-club propose un aperçu des débuts de Hansjürgen Pohland et des signataires du Manifeste d’Oberhausen, qui ont ouvert la voie à un cinéma allemand résolument moderne et audacieux.

en coopération avec Modern Art Film Archiv Berlin
en partenariat avec la revue Positif
remerciements au Goethe-Institut, à Deutsche Kinemathek– Museum für Film und Fernsehen, à Ronald Martini, à la Schamoni Film und Medien GmbH et à Inter Film

Programme

Katz und Maus (Le Chat et la Souris)
de Hansjürgen Pohland (vendredi 26 avril à 19h30)
précédé d’une introduction par Mareike Palmeira

Die Oberhausener
Courts métrages - Première partie (vendredi 3 mai à 20h00)

Die Parallelstrasse (La Route parallèle)
de Ferdinand Khittl (vendredi 10 mai à 20h00)

Tobby
de Hansjürgen Pohland (vendredi 17 mai à 19h30)
précédé d’une introduction par Mareike Palmeira et Britta Braun-Pohland

Die Oberhausener
Courts métrages - Deuxième partie (vendredi 24 mai à 20h00)

Jahrgang 45 (Génération 45)
de Jürgen Böttcher (vendredi 31 mai à 20h00)

Der sanfte Lauf (« Le Cours des choses »)
de Haro Senft (vendredi 7 juin à 20h00)

Die Rebellen von Oberhausen (Les Rebelles d’Oberhausen)
de Hansjürgen Pohland (vendredi 14 juin à 20h00)

Die Oberhausener
Courts métrages - Troisième partie (vendredi 28 juin à 20h00)

pour chaque séance :
participation aux frais - 5 € (plein tarif) / 2,50 € (tarif étudiant)