top
vernissage/performance
Ruinen der Zukunft
« Ruines du futur »

mardi 18 juin
de 19h00 à 20h30

Le projet photographique Ruinen der Zukunft (« Ruines du futur ») des artistes Katja Stuke et Oliver Sieber s’intéresse aux promesses futures de développement urbain et à l’évolution de l’architecture olympique, à partir des cas de Tokyo, Paris, Osaka et Seoul. Dans quelle mesure les grands événements comme les Jeux olympiques modifient-ils la compréhension de l’espace privé et public ? Un regard particulier sera porté sur le développement du « Grand Paris » et ses enjeux.

Introduit cette année comme nouvelle discipline olympique, le breakdance, en tant que forme d’expression artistique alliant espace urbain et geste social, joue un rôle important dans le travail de Stuke et Sieber. La Maison Heinrich Heine donne carte blanche à la jeune compagnie de danse parisienne Uzumaki pour investir ses lieux pour le vernissage. Créée en 2011, la Compagnie Uzumaki trouve sa dimension artistique dans le mélange des genres, mais surtout dans la fusion du traditionnel et du nouveau. Nourrie de différentes approches (classique, contemporain, modern dance, africaine, butô, breakdance…), la recherche chorégraphique de Valentine Nagata-Ramos s’appuie particulièrement sur le breakdance, dont elle est issue.

La soirée se terminera par un cocktail !

exposition du 19 juin au 21 juillet 2024, 10h00-18h00, Hall


en coopération avec
en liaison avec
traduction consécutive
inscription conseillée

entrée gratuite