top
table ronde
Mémoires en mouvement.
Tensions et convergences

mardi 14 mai
de 19h30 à 21h00

La culture mémorielle allemande traverse une mutation profonde. Deux nouvelles publications décryptent cette évolution, caractérisée par un enchevêtrement de mémoires de moins en moins partagées conduisant à des crispations identitaires et idéologiques, mais aussi à des tentatives de solidarisation et de mise en résonance. L’historien Jürgen Zimmerer reconstitue dans un nouveau recueil d’essais les « luttes mémorielles » (Erinnerungskämpfe, Reclam 2023) qui agitent la « République de Berlin » depuis trois décennies. Les germanistes Christine Meyer et Anna Gvelesiani proposent dans leur ouvrage sur la « postmémoire » (Marianne Hirsch) – Postmemory und die Transformation der deutschen Erinnerungskultur (de Gruyter 2024) – des éclairages théoriques et analytiques du travail des écrivain·e·s et des artistes pour surmonter les divisions creusées au sein de la société. Le débat explorera ces mémoires en mouvement pour tenter de cerner les enjeux qui sous-tendent leur mise en concurrence dans le débat public, mais aussi les manières dont s’inventent dans le champ littéraire et culturel de nouvelles formes de rapport au passé.