top
musique de chambre
Oxalis Quartett (Mayence)
Quatuor à cordes

dimanche 3 mars
de 17h00 à 18h30

Stefan Besan, violon 1
Friederike Kampick, violon 2
Tim Düllberg, alto
Lucija Rupert, violoncelle

J. S. Bach (1685-1750)
2 fugues (de l’Art de la fugue, BWV 1080)

Joseph Haydn (1732-1809)
Quatuor en fa majeur op. 77 n°2 (Hob.III.82)

Felix Mendelssohn (1809-1847)
Quatuor en fa mineur op. post. 80 (MWV R 37)

L’Art de la Fugue de Bach est considéré comme l’un des jalons majeurs de l’histoire de la musique. Les œuvres tardives, que Bach a composées principalement à des fins pédagogiques, ont été créées pour exploiter toutes les possibilités artistiques de la composition de la fugue. Les 14 fugues et 4 canons consistent en un unique thème court et son renversement. Bach n’a prévu aucune indication d’instrument mais le thème est devenu aujourd’hui un répertoire standard pour le clavecin, l’orgue comme aussi le quatuor à cordes.
Le Quatuor à cordes de Joseph Haydn est aussi une œuvre tardive du compositeur. Surnommé « le Père du quatuor à cordes », Haydn compose ici avec confiance et maturité, sans toutefois abandonner son désir d’expérimentation, annoncé dès le 1er mouvement.
Également en fa, mais cette fois-ci en mineur, le Quatuor de Mendelssohn est la dernière œuvre achevée par le compositeur, qui l’a écrite en réaction à la mort de sa bien-aimée, Fanny, en mai 1847. L’œuvre exprime le drame et la tristesse mais aussi, surtout dans le 3e mouvement, des moments paisibles et des passages aux sons brillants qui peuvent évoquer les beaux souvenirs de l’époque avec Fanny.
(Quatuor Oxalis)

S'inscrire à l'événement


réservation conseillée

participation aux frais - 7 € (plein tarif) / 4 € (tarif étudiant)