top
Patrick Langot
© Julien Mignot
Patrick Langot
violoncelle baroque et arpeggione

Patrick Langot fait figure d’électron libre parmi les violoncellistes de sa génération. Il mène depuis 20 ans une double carrière sur violoncelles baroque et moderne. Il se produit fréquemment en récital (Festival International de Beauvais, Théâtre du Capitole de Toulouse, Le Quartz de Brest, Paris Salle Cortot, Abbaye de Royaumont…) et en soliste (concertos de Haydn, CPE Bach, Vivaldi, Porpora…)
En 2021, son projet "Descaminos" met à l’honneur la création pour violoncelle et orchestre. Il passe commande de deux œuvres concertantes auprès des compositeurs argentins Gabriel Sivak et Gerardo Di Giusto, avec le soutien de la SACEM et de Proarti. Le disque éponyme sortira fin 2022, avec le violoniste Alexis Cardenas et l’Orchestre de Lutetia dirigé par Alejandro Sandler (Klarthe Records).
Il fonde en 1999 le Quintette Syntonia, avec lequel il remporte le Prix Tina Moroni du Concours International de Florence, joue dans de nombreux festivals, tourne pour Arte et est en résidence à la Fondation Singer-Polignac (2012 à 2017).
Saluée par la critique, sa vaste discographie s’étend du baroque au 21e siècle (Choix de France Musique, Diapason Découverte, Version de référence de la Tribune des critiques de France Musique, CHOCS Classica…). Enregistré sur trois violoncelles, son premier CD solo intitulé Præludio (2019, Klarthe Records) est salué par la critique. Il enregistre aussi pour Harmonia Mundi la musique de chambre de Benoît Menut avec ses partenaires de Syntonia, la soprano Maya Villanueva et en duo avec la violoncelliste Emmanuelle Bertrand.
Patrick est un ardent défenseur de la musique des compositeurs actuels. En solo ou avec Syntonia, il travaille avec Édith Canat de Chizy, Camille Pépin, Henri Dutilleux, créé des œuvres de Suzanne Giraud, Nicolas Bacri, Pierre Chépélov, Jérôme Combier, Olivier Greif et passe commande auprès de Régis Campo, Philippe Forget, Benoît Menut, Tôn-Thât Tiêt, Graciane Finzi, Gabriel Sivak...
Actuellement violoncelle solo des Musiciens du Louvre (Marc Minkowski), il est et fut invité en tant que tel par de nombreux ensembles sur instruments anciens : Orfeo 55 (Nathalie Stutzmann), Il Caravaggio (Camille Delaforge), les Musiciens de Saint Julien (François Lazarevitch), Le Parlement de Musique (Martin Gester), la Chapelle Rhénane (Benoît Haller), l’Ensemble Matheus (Jean-Christophe Spinosi), Le Stagioni (Paolo Zanzu)...
Diplômé du CNSM de Paris (1ers Prix de violoncelle et de musique de chambre) et du CRR de Paris (1er Prix de musique ancienne), il est lauréat de la Fondation de France et de la Fondation Royaumont.