top
Séminaire d’Hélène Cixous
samedi 15 mai 2010
de 09h30 à 15h30

Le séminaire sera la scène du « Songe d’une nuit d’étéléphone  ».

Sachant, depuis Orphée et depuis Proust, qu’on voudrait toujours pouvoir téléphoner, nous appellerons le téléphone. Le téléphone sera notre ultime recours et notre invité. Mais comme on ne peut pas toujours téléphoner ou téléphoner toujours, (nous rappelle Proust) alors on lit. Reste à lire. Il ne nous reste plus qu’à lire à la dernière extrémité.

Lectures :

François-René de Chateaubriand : Mémoires d’Outre-Tombe

Hélène Cixous : HyperrêveCiguë, Philippines, Eve s’évade

Jacques Derrida : Résistances de la psychanalyse, Circonfession, Demeure, Athènes, États d’âme de la psychanalyse, Foi et Savoir, Télépathie

Sigmund Freud : L’Interprétation des rêves, Psychopathologie de la vie quotidienne, Nouvelles Conférences

Franz Kafka : Récits, fragments

Gérard de Nerval : Les filles du feu

Marcel Proust : À la recherche du temps perdu, Contre Sainte-Beuve

William Shakespeare : Hamlet, Le Songe d’une Nuit d’été

organisé par le Collège international de philosophie (CiPh) et l’Université Paris 8

en coopération avec