top
Patrie et terre étrangère
dimanche 1er mai 2016
de 10h30 à 13h30

Promenade littéraire autour de Heinrich Heine en langue allemande

Enthousiasmé par la révolution de juillet 1830 (les Trois Glorieuses), Heinrich Heine s’installe à Paris et se sent dans la capitale de l’Europe, « le nouveau Jérusalem », comme un poisson dans l’eau. Cependant, ses textes témoignent rapidement aussi de la conscience de vivre dans un pays étranger : « Si loin la patrie ! Mon cœur si lourd ! ». La promenade suit les traces de cette histoire d’exil. Elle mène, accompagnée des citations de lettres et d’œuvres de Heine, aux adresses où l’auteur et ses contemporains ont vécu, mais aussi au Musée de la vie romantique et se termine devant la tombe de Heine au cimetière Montmartre.

 

Sur inscription préalable uniquement (nombre de participants limité) :

biblio@maison-heinrich-heine.org

en coopération avec
réservation obligatoire

10 € (plein tarif), 7 € (tarif réduit pour étudiants et retraités)
en allemand