top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
Wer früher stirbt ist länger tot (Le péché selon Sébastien)
vendredi 28 avril 2017
de 20h00 à 21h45

Allemagne, 2006, 104 mn., vostfr (avec Markus Krojer, Fritz Karl, Jürgen Tonkel)

Veuf depuis longtemps, Lorenz tient l’auberge du joli village de Germringen, aidé de ses deux fils Franz et Sébastien. Un jour, ce dernier apprend que sa mère est morte en le mettant au monde, onze ans plus tôt. Rongé par la culpabilité, il entreprend de recenser les innombrables péchés qu’il croit avoir commis dans sa courte vie. Il s’en ouvre à la défunte, avec qui il converse régulièrement au cimetière, et demande aussi conseil aux habitués de l’auberge. Comment expier ses fautes ? En trouvant une nouvelle épouse à son père ? Et si la musique était une réponse à ses tourments ?

Cycle
Avril - juin 2017
Comment vivons-nous ? Entre l’urbanité et la ruralité à l’ère de la mondialisation

La majorité de la population mondiale vit en ville. Les villes sont des lieux de cohabitation humaine extrêmement dense.Il en émane d’immenses opportunités – la quantité d’individus, et par celle-ci, d’idées, étant une source intarissable d’innovation technique, sociale, culturelle et politique. Néanmoins, le peuplement très concentré des zones urbaines engendre problèmes sociaux et conflits écologiques. De même que les hommes s’installent de façon continue dans les villes, d’autres préfèrent les quitter en quête d’autonomie et de retour à l’essentiel et à la nature. Au stress et à l’agitation des grandes métropoles, certains préfèrent une communauté rurale et la vie à la campagne. Mais la vie rurale est-elle une illusion idyllique ou une réelle alternative au stress quotidien de la ville ?

Un échange inévitable et intense lie ces deux contraires. Il pourrait être possible de travailler depuis n’importe quel endroit grâce à des moyens de communication et de transport de plus en plus performants : des trains parcourant 600km en deux heures ou des avions traversant l’Atlantique en trois heures. Ville et campagne se rapprochent ainsi en franchissant les frontières.

Cette évolution n’est pas exempte de conséquences négatives. Le développement de la vie urbaine a des répercussions néfastes sur la nature : le mode de vie moderne et urbain accélère le changement climatique et nos déchets, toujours plus nombreux, polluent les eaux des océans. Le contraste espace urbain / espace rural a, depuis toujours, inspiré les intellectuels, qui ont produit de nombreuses analyses. En filigrane, la question suivante se pose : de ces deux vies opposées, laquelle est la meilleure pour l’Homme ? Souvent, on loue la vie à la campagne, mais la vie urbaine présente aussi de nombreux attraits. Les conceptions divergentes de ces deux mondes sont restées les mêmes au cours de l’Histoire et demeurent encore actuelles aujourd’hui.

sans réservation

participation aux frais - 5 € (plein tarif) / 2,50 € (tarif étudiant)