top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
vernissage
Marcel Santi (1897-1986) : Carnets de balles et... de voyage
mercredi 7 novembre
de 19h30 à 21h30

dans le cadre du Centenaire 14-18
précédé d’une allocution de Jean-Marc Ayrault, ancien Premier Ministre

Envoyé au front pendant la Première Guerre mondiale, le dessinateur Marcel Santi a croqué de manière saisissante son quotidien et celui de ses camarades dans les tranchées. Cette exposition consacrée à l’artiste présente ses croquis récemment publiés par Jean-Pierre Hammer (Éditions Karthala 2017), ainsi que d‘autres dessins réalisés au cours de ses voyages à travers la France. L’éditeur présentera ce nouveau recueil ainsi que le parcours du peintre à l’appui de photos.

exposition du 8 novembre au 2 décembre 2018, 10h – 20h, Salle Alfred Grosser

« Grand artiste et rare dessinateur témoin des tranchées de la Guerre de 14, Marcel Santi a gardé vivant le souvenir de ses camarades morts à la guerre. Il a été l’âme du Mémorial de Verdun. On ne trouve chez lui aucune haine ni esprit de revanche, mais toujours une proximité humaine par-delà les frontières. Ses dessins et écrits sont cependant restés ignorés jusqu’à aujourd’hui. Il a été nommé peintre des armées dès 1919.
C’est la première fois depuis un siècle qu’est présenté ici son immense talent de dessinateur et d’écrivain de la Première Guerre mondiale.
Patriote et pacifiste, Marcel Santi peut encore beaucoup nous apprendre. Ses œuvres des tranchées témoignent d’un modèle d’humanité solidaire livré — des deux côtés du front — à un conflit effroyable se présentant sous le masque d’un pseudo patriotisme.
Marcel Santi nous livre bien davantage qu’un simple témoignage. Son œuvre appartient à notre patrimoine humaniste et constitue un réquisitoire plus actuel que jamais…
Avec son Carnet de voyage (1964-1968), il nous emmène de son atelier à Paris jusqu’à Mougins en passant par Gentilly, Saint Cloud, Grenoble, Cannes et les Îles de Lérins. En contrepoint du conflit de 1914, il nous fait découvrir des paysages apaisants ainsi que des créations architecturales d’où se dégage une profonde harmonie. On aime se retrouver en ces lieux où le crayon magique de Marcel Santi nous insuffle un vrai bonheur de vivre. »

Jean-Pierre Hammer

dans le cadre de
réservation conseillée

entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles