top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
journée d’étude
L’individualisme moderne selon Georg Simmel
samedi 26 janvier
de 09h30 à 18h00

dans le cadre de la préparation à l’agrégation d’allemand 2019

organisée par l’UFR d’Etudes Germaniques et Nordiques de la Sorbonne (Olivier Agard) et le CEGIL (Françoise Lartillot)

Le sociologue et philosophe de la culture Georg Simmel a élaboré dans le cadre d’une réflexion globale sur la modernité une théorie de l’individualisme, qui insiste sur l’ambivalence de la situation de l’individu dans un monde fonctionnel et urbain, dominé par l’abstraction de l’économie monétaire. Cette dynamique moderne offre une liberté nouvelle à l’individu et lui ouvre un espace pour se réaliser, mais en même temps, elle fait peser sur lui des contraintes objectives, qui ont pour Simmel atteint un niveau critique dès les années 1900. Cette journée d’études s’efforcera d’analyser les diverses formes que prend ce diagnostic du conflit entre culture subjective et culture objective et de préciser les stratégies d’adaptation et / ou de résistance qui s’ouvrent selon Simmel à l’individu.

Programme

9h30 : Ouverture de la journée par Mme Deussen, directrice de la Maison Heinrich Heine

Modération de la matinée et introduction : Françoise Lartillot (Université de Lorraine)

09h45-10h30 :
Annika Schlitte (Johannes Gutenberg Universität Mainz) :
Georg Simmels Begriff der Geselligkeit im sozialphilosophischen Kontext.

10h30-11h15 :
Olivier Agard (Sorbonne Université) :
Sociologie et Kulturkritik chez Simmel.

11h15-11h30 : Pause-café

11h30-12h15 :
Léa Barbisan (Sorbonne Université) :
Individuum und Gesellschaft im « Zeitalter der Massen » bei Georg Simmel.

12h15-13h00 :
Sonia Goldblum (Université de Haute-Alsace)
Die Kunst der indirekten Argumentation. Georg Simmels Denken in Analogien

13h00-14h15 : Pause déjeuner

Modération de l’après-midi : Olivier Agard (Sorbonne Université)

14h15-15h00 :
Nobert Waszek (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis) :
« Armut » bei Simmel.

15h00-15h45 :
Anne Lagny (ENS de Lyon) :
L’expérience religieuse et l’institution sous le regard du sociologue.

15h45-16h00 : Pause-café

16h00-16h45 :
Céline Trautmann-Waller (Université Paris 3 Sorbonne nouvelle) :
Das Kunstgewerbe bei Georg Simmel : Ästhetik, Psychologie, Soziologie.

16h45-17h30 :
Jacques-Olivier Bégot (Université Paris Diderot) :
Pourquoi Goethe ?

avec le soutien de
en coopération avec