top
ciné-club
Der sanfte Lauf (« Le Cours des choses »)
de Haro Senft

vendredi 7 juin
de 20h00 à 21h30

RFA 1966/67, 89 mn., n/b, vostfr
avec Bruno Ganz, Verena Buss et Wolfgang Bussner

Obligé d’abandonner ses études d’ingénieur, Bernhard travaille pour le service d’expédition d’un fabricant d’électronique. Un jour, il rencontre Johanna, dont il tombe amoureux. Le père de Johanna, un riche homme d’affaires, apprécie le jeune homme et décide d’en faire son protégé sans le lui dire. Bernhard monte avec succès une unité de recherche et développement dans l’entreprise, lui permettant de s’élever dans la hiérarchie. Mais sa fréquentation de la bourgeoisie complaisante l’agace. Avec Johanna, il part en voyage à Prague, sa ville natale, pour mettre sa relation à l’épreuve de son entourage. À son retour, il apprend à qui il doit son ascension professionnelle. Le choix de Bernhard reste ouvert : va-t-il continuer à se conformer à son nouveau milieu, ou faire le choix d’une existence indépendante ?

Le premier grand rôle de Bruno Ganz au cinéma, dans une version restaurée récompensée par le Prix Willy Haas en 2015.

dans le cadre du ciné-club « Le cinéma de Papa est mort. Nous croyons au nouveau cinéma ». Hansjürgen Pohland et le Manifeste d‘Oberhausen (avril-juin 2019)

en coopération avec
en partenariat avec
participation aux frais - 5 € (plein tarif) / 2,50 € (tarif étudiant)