top
entretien
La librairie Au Pont de l’Europe
Refuge intellectuel pendant l’entre-deux-guerres

mercredi 12 juin
de 19h30 à 21h30

De 1933 à 1940, la librairie Au Pont de l’Europe fut un refuge intellectuel pour les écrivains et artistes ayant fui l’Allemagne nazie, et un lieu de rencontre entre les cultures française et allemande. Dans cette première « librairie de l’exil » allemande à Paris, fondée par l’éditeur et libraire juif Ferdinand Ostertag, se retrouvaient de nombreuses célébrités. En 1940, Au Pont de l’Europe fit l’objet d’une saisie par la police française et Ferdinand Ostertag dut fuir à nouveau, jusqu’à New York. Il ne resta de la librairie que le livre d’or. Dans leur ouvrage Librairie Au Pont de l’Europe : Die erste Exilbuchhandlung in Paris (Wallstein 2018), Inge Thöns (1940-2014) et Herbert Blank reconstituent l’histoire d’Au Pont de l’Europe et suivent les traces de son fondateur, des livres et des visiteurs.

réservation conseillée

entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles