top
ciné-club
Die Parallelstrasse (La Route parallèle)
de Ferdinand Khittl

vendredi 10 mai
de 20h00 à 21h30

RFA 1959-62, 86 mn., couleur et n/b, vostfr
avec Friedrich Joloff, Ernst Marbeck et Wilfried Schröpfer

Unique en son genre, La Route parallèle est un classique du cinéma allemand quasiment tombé dans l’oubli. Présenté aux festivals de Saint-Sébastien, Cannes et Knokke-le-Zoute, il reçut de nombreux prix et fut encensé par la critique, notamment en France. Le récit-cadre est en noir et blanc : dans une salle sombre, cinq hommes rassemblés autour d’une table doivent commenter des documents vidéo en couleur présentés par un président de séance. Sur un total de 308 vidéos, 16 sont présentées de manière fragmentaire. On peut y voir des images variées : des îles tropicales, des volcans, le Kilimandjaro, des cimetières du monde entier, le Brésil, l’Australie, la Thaïlande, la route nationale n°1 aux États-Unis, la bourse de New York… Les hommes échouent à déchiffrer ces images.

dans le cadre du ciné-club « Le cinéma de papa est mort. Nous croyons au nouveau cinéma ». Hansjürgen Pohland et le Manifeste d‘Oberhausen (avril-juin 2019)

en coopération avec
en partenariat avec
participation aux frais - 5 € (plein tarif) / 2,50 € (tarif étudiant)