top
débat hybride
Quelle place accorder aux opposants de la démocratie dans l’espace public ?
jeudi 3 février
de 19h30 à 21h00

En 2022, la plus grande menace pour la démocratie n’est plus celle d’un coup d’État, mais celle de la déstabilisation des principes démocratiques à l’intérieur même d’un pays. La candidature à l’élection présidentielle d’Éric Zemmour, polémiste d’extrême droite, n’aurait pas été possible sans sa forte présence médiatique. En Allemagne, alors que le parti d’extrême droite, l’AfD, a enregistré une légère baisse aux élections fédérales en septembre dernier, celui-ci continue à perturber le débat politique, secondé lors des nombreuses manifestations par le mouvement des « Querdenker » s’opposant aux restrictions sanitaires de la prétendue « corona-dictature ». Face à ces évolutions inquiétantes, comment défendre la démocratie sans limiter la liberté d’expression ? Quelle place accorder dans le débat public à ceux qui s’opposent aux principes démocratiques ? Quel impact et quelle part de responsabilité reviennent à l’internet, aux réseaux sociaux et aux informations circulant à grande vitesse ?

français
Version française - débat hybride - « Quelle place accorder aux opposants de la démocratie dans l’espace public ? » - 03/02/2022
français
Deutsche Fassung - conférence-débat hybride « Urgence climatique et conséquences sur les environnements côtiers : exemple de la Normandie » - 03/02/2022