top
Philippe Bertin
Philippe Bertin
lecteur public et photographe-plasticien

Journaliste de formation puis photographe-plasticien, Philippe Bertin a trouvé le plaisir de lire en public , en travaillant sur la maladie d’Alzheimer avec l’auteure Olivia Rosenthal, (« On n’est pas là pour disparaître » Gallimard, 2007). Première performance itinérante en compagnie de Gaël Ascal, à la contrebasse. Depuis, les lectures s’enchaînent, au gré de ses passions : Satie, Pérec, Barthes, Pirotte, Topor, Tolkien, Latzko, Owen, Marie Nimier (pour une lecture à deux voix de son dernier roman : les confidences, Gallimard, 2019), etc.